Un projet d’agrandissement et d’extension vous trotte dans la tête depuis quelques temps : vous avez envie d’agrandir votre maison, de faire des travaux de rénovation et ne savez pas comment vous y prendre ?

Que ce soit à propos des démarches à entreprendre ou du type d’agrandissement, nous vous aidons à y voir plus clair et à construire votre projet !

Tout d’abord: qu’est-ce qu’une extension ? 

Une extension est une construction qui communique avec la maison actuelle et a pour but d’ajouter une nouvelle pièce à votre bien. Que ce soit une chambre, une salle de bain, l’envie d’agrandir votre salon ou l’aménagement de pièces comme le garage ou les combles en pièces à vivre, tout est possible à condition de respecter certaines règles. L’extension peut se faire en intérieur et en extérieur.

Quels sont vos droits ? 

 En terme de droits et d’autorisations, il existe plusieurs choses à connaître afin de déclarer au mieux vos travaux de rénovation. En effet,  en fonction de la superficie et du type d’extension, vos droits ne seront pas les mêmes  : 

inférieure ou égale à 5m2 : aucune démarche n’est nécessaire. En revanche,  ce droit n’est utilisable qu’une fois . Après cela, il faudra déclarer vos travaux.

inférieure ou égale à 40 m² : nul besoin de demander un permis de construire,  seulement une déclaration préalable de chantier sera nécessaire .

 Il existe toutefois des exceptions qui exigent de faire une demande de permis de construire :

– si l’extension prévue est une dépendance, c’est-à-dire un bâtiment situé à moins de 10 km de la maison,
– hors zone urbaine couverte par un plan local d’urbanisation, la superficie maximale autorisée sans permis de construire est de 20 m²,
– la superficie totale maison + extension ne doit pas dépasser 150 m². Il faudra sinon obtenir un permis de construire et faire appel à un architecte.
– si la superficie est supérieure à 40 m², un permis de construire est obligatoire.

 Les types d’extension 

Plusieurs types d’extensions sont possibles selon vos envies et les possibilités qu’offrent votre terrain et votre maison : 

Surélévation  : ce type est idéal si vous n’avez pas la place nécessaire pour une extension. Cela vous permet d’ajouter un étage ou deux. Cependant, cela s’avère être assez coûteux car ajouter un étage nécessite des travaux de toiture et de charpente en plus de la façade. 

Extension horizontale  : c’est l’extension idéale, surtout si la surface de votre terrain vous le permet. L’extension horizontale donne la possibilité d’agrandir vos pièces ou d’en créer de nouvelles selon vos désirs et vos besoins.  

Extension en excavation  : ce type d’extension concerne les fondations de la maison. L’extension excavation signifie creuser sous la maison pour l’agrandir. Il faudra donc avant cela vous assurer de la solidité de vos fondations. Mieux vaut donc faire appel à un architecte qui saura exploiter au mieux le sous-sol pour en faire une pièce où il fera bon vivre. 

Dépendance  : si votre terrain vous le permet, la création d’une extension non attenante à votre maison est un projet idéal pour donner un peu d’indépendance à votre enfant par exemple, ou pour créer un salon/salle à manger avec une cuisine d’extérieur. 

Aménagement des combles et des garages  : l’aménagement des combles et des garages est considéré comme une extension. C’est le projet le moins coûteux, car les murs ne seront pas modifiés. Il faudra seulement des travaux d’isolation, la création d’un escalier pour les combles et des fenêtres. 

Avec toutes ces idées, nous espérons que vous trouverez votre bonheur ! N’hésitez pas à soumettre sur Habitarama votre demande de devis pour des travaux de rénovation auprès de nos professionnels.

Pour trouver des professionnels qualifiés, lisez également nos conseils pour trouver les meilleurs professionnels du bâtiment